Jérôme Marty
613-567-5000 poste 231
jerome.marty@scienceadvice.ca

Jérôme Marty

Directeur de projet

Jérôme Marty est directeur de projet au CAC. À ce titre, il a comme responsabilité de diriger des projets d’évaluation, ce qui comprend la préparation de plans et de budgets opérationnels, la réalisation de recherches propres aux évaluations et la supervision de l’élaboration des rapports.

Avant de se joindre au CAC en 2016, Jérôme Marty a occupé les postes de chercheur scientifique à l’Institut des sciences environnementales du fleuve Saint-Laurent, de directeur des affaires environnementales au sein d’une grande société d’experts-conseils et, plus récemment, de conseiller scientifique à Pêches et Océans Canada.Marty a été président de l’Association internationale de recherche sur les Grands Lacs (AIRGL). Il est actuellement président de la Société canadienne de limnologie (SCL), membre du conseil d’administration de l’organisme Watershed Canada et membre de plusieurs comités consultatifs scientifiques, tels que l’Institut des scientifiques environnementales du fleuve Saint-Laurent, Garde-rivière des Outaouais et le Programme de surveillance du lac Kivu (Rwanda). Il est « Champion de la rivière » à la fois pour le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Outaouais. Il transmet à travers son enseignement sa passion pour l’environnement à l’Université d’Ottawa (en biologie) depuis huit ans.

Jérôme Marty est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en biologie de l’Université de Montréal et de l’Université du Québec à Montréal respectivement.

Marty a produit plus de 25 publications évaluées par des pairs sur l’écologie des lacs, des rivières et des réservoirs ainsi que sur les incidences de l’activité humaine sur ces écosystèmes au Canada. Il a contribué comme expert au rapport du CAC sur les accidents dans le transport maritime commercial et a dirigé la première évaluation nationale sur les risques posés par les déversements pétroliers dans les eaux canadiennes. En tant que spécialiste de l’eau douce, il continue de conseiller les gouvernements sur des questions liées à l’eau.

Au CAC, il a dirigé les évaluations sur la gestion intégrée des ressources naturelles et sur le maintien de la sécurité et du bien-être dans les collectivités autochtones.