Amanda Bennett
613-567-5000 poste 255
amanda.bennett@scienceadvice.ca

Amanda Bennett

Associée de recherche

Amanda Bennett est associée de recherche au CAC. À ce titre, elle mène des recherches, fait de la rédaction et fournit un soutien en matière de gestion de projets pour diverses évaluations.

Les recherches universitaires de Mme Bennett portent sur l’écologie et la conservation des reptiles et des amphibiens. Elle a étudié la génétique, l’écologie spatiale et la démographie des populations d’espèces de tortues en péril pour sa maîtrise en sciences, puis est passée à l’examen des contraintes et des limites touchant la plasticité phénotypique des amphibiens larvaires pour son doctorat. Elle a par la suite travaillé dans le domaine de la conservation appliquée, comme stagiaire à la Réserve de la biosphère du littoral de la baie Georgienne et dans le cadre du projet Saving Turtles at Risk Today, avant de retourner à l’Université Trent pour étudier, à titre de stagiaire postdoctorale, la physiologie du stress, la modélisation de la répartition des espèces et les maladies infectieuses des amphibiens.

Mme Bennett est secrétaire de la Société d’Herpétologie du Canada, dont elle fait aussi partie du conseil d’administration. De plus, elle est membre du comité de rédaction de Copeia, la revue de l’American Society of Ichthyologists and Herpetologists, du Groupe des spécialistes canadiens sur les amphibiens de l’UICN ainsi que du Sous-comité des spécialistes des amphibiens et des reptiles du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

Amanda Bennett est titulaire d’un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en zoologie et en arts de studio de l’Université de Guelph, d’une maîtrise ès sciences en biologie de l’Université Laurentienne et d’un doctorat en sciences environnementales et de la vie de l’Université Trent. Au cours de sa carrière, elle a publié de nombreux articles de recherche et a présenté plusieurs exposés dans le cadre de conférences nationales et internationales.

Au CAC, elle a collaboré à l’évaluation sur l’aide médicale à mourir.