Pratiques exemplaires pour l’évaluation des propositions relatives aux investissements dans l’infrastructure scientifique et technologique

Sommaire

Dans son budget de 2018, le gouvernement fédéral s’est engagé à investir 2,8 milliards de dollars dans le renouvellement de ses laboratoires scientifiques par l’intermédiaire d’une initiative d’infrastructure. Un des objectifs de l’initiative est de soutenir la construction d’installations multifonctionnelles, où les scientifiques de plusieurs ministères fédéraux seraient regroupés pour développer des collaborations scientifiques. Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement tentera d’établir quelle serait la meilleure façon d’utiliser l’infrastructure fédérale actuelle des S-T ainsi que de nouveaux investissements pour aider les scientifiques du gouvernement fédéral à surmonter les facteurs qui font obstacle à la collaboration, à améliorer leur capacité d’adaptation et à accroître leur efficacité.

Le CAC s’est vu confier le mandat d’évaluer les processus et les structures consultatives privilégiés pour déterminer comment investir les fonds dans l’infrastructure S-T ainsi que les principes et les critères qui doivent sous-tendre les décisions d’investissement.

Le commanditaire

Services publics et Approvisionnement Canada

La question

Que sait-on des pratiques exemplaires pour l’évaluation des propositions relatives aux investissements dans l’infrastructure scientifique et technologique et qui serait pertinent pour l’avenir du secteur scientifique fédéral* canadien?

*L’expression « secteur scientifique fédéral » désigne les activités de recherche-développement (R-D) et les activités scientifiques connexes (ASC) réalisées par le gouvernement fédéral.

Fermer

Un atelier, guidé par le comité d’experts sur les pratiques exemplaires pour l’évaluation des propositions relatives aux investissements dans l’infrastructure scientifique et technologique, a été tenu le 20 mars, à Ottawa. Les participants à l’atelier ont pris part à une discussion pour répondre au mandat confié par Services publics et Approvisionnement Canada. Les participants étaient des personnes ayant de l’expertise et de l’expérience, et ayant fait preuve de leadership dans la détermination des meilleures pratiques à utiliser pour évaluer les propositions d’investissement dans l’infrastructure scientifique et technologique, travaillant entre autres dans des laboratoires ou des installations scientifiques du gouvernement fédéral, dans la recherche universitaire, dans le domaine de la gestion des infrastructures de recherche ou dans le secteur de la recherche industrielle.