28 août 2013

L’état de la R-D industrielle au Canada

Le comité d'experts sur l'état de la R-D industrielle au Canada

Demandez une présentation ou posez une question Envoyer une demande

Sommaire

La recherche-développement industrielle (R-Di) est l’investissement en temps et en ressources consenti par le secteur des entreprises pour le développement d’idées, de techniques et de procédés nouveaux, dans le but d’améliorer le rendement des entreprises et de créer de meilleurs produits. La R-Di contribue également à répondre à des défis sociaux pressants, par exemple la mise au point de nouveaux traitements médicaux, la réduction des impacts environnementaux et la modification des manières dont les Canadiens travaillent ensemble. Les rendements des investissements en R-Di peuvent être élevés pour les entreprises qui en font, pour l’ensemble de l’économie, et en particulier pour les régions où cette R-Di s’effectue.

Pendant la plus grande partie du XXe siècle, et maintenant au XXIe siècle, les décideurs canadiens ont tenté d’élaborer des politiques afin de mieux promouvoir la R-Di et l’innovation au Canada. Pour élaborer des politiques efficaces, il est crucial de comprendre l’état actuel de la R-Di. En 2011, le ministre de l’Industrie, au nom d’Industrie Canada, a demandé au CAC d’évaluer l’état de la R-Di au Canada. Pour faire cette évaluation, le CAC a formé un comité de 14 experts, qui a examiné pendant plusieurs mois les données probantes les plus pertinentes possible.

Demandez une présentation ou posez une question Envoyer une demande
Fermer

La question

Quel est l’état actuel de la recherche-développement industrielle au Canada?

Principales constatations

Le rapport de ce comité, intitulé L’état de la R-D industrielle au Canada, contient une analyse approfondie des activités de recherche-développement dans les entreprises canadiennes. Cette étude est l’une des plus détaillées et systématiques jamais réalisées au Canada sur l’état de la R-Di.

Même si de nombreux rapports ont documenté la faiblesse historique du Canada en R-D industrielle, cette étude jette un éclairage nouveau sur le sujet en examinant les atouts de la R-Di canadienne et leur répartition régionale. Le rapport résume aussi comment ces atouts correspondent aux domaines d’excellence du Canada en recherche scientifique et technologique ainsi qu’à la performance économique du pays. Il présente également les obstacles et les lacunes qui empêchent les atouts du Canada en S-T de se traduire en innovation et en création de richesse.

  • Le Canada a des atouts en matière de R-Di dans les quatre secteurs industriels suivants :
    • Fabrication de produits aérospatiaux et de leurs pièces
    • Technologies de l’information et des communications (TIC)
    • Extraction de pétrole et de gaz
    • Fabrication de produits pharmaceutiques et de médicaments
  • L’activité de R-Di est concentrée dans le Canada central, l’Ontario et le Québec venant en tête, puis en Alberta et en Colombie-Britannique.
  • Par rapport à d’autres pays, la R-Di au Canada repose davantage sur les ressources humaines et moins sur les immobilisations.
  • Il y a un écart entre le Canada et les États-Unis pour ce qui est de l’intensité de R-Di. Cela s’explique en grande partie par la faible intensité de R-Di dans les industries canadiennes de fabrication de produits de haute technologie.
  • Il y a une certaine convergence entre les points forts du Canada en R-Di, ses atouts de recherche en science et technologie, et la performance d’ensemble de son économie. Cette convergence est toutefois limitée et il faut faire davantage de recherches à propos de ces relations.

 

Comité D'experts

Le comité d'experts sur l'état de la R-D industrielle au Canada