Accorder la priorité aux plus importants risques posés par les changements climatiques

Sommaire

Les changements climatiques représentent un problème complexe et transversal et posent des risques de nature environnementale, sociale et économique. Compte tenu de l’ampleur potentielle des changements climatiques ― quant aux coûts engendrés, aux conséquences possibles et à l’étendue des incidences envisageables ― il sera essentiel de déterminer quels sont les risques les plus menaçants et de bien les cerner pour pouvoir intervenir de manière efficace et favoriser une utilisation efficiente des ressources publiques. Cette évaluation servira à examiner les principaux risques que posent les changements climatiques pour le Canada et le gouvernement fédéral et à établir leur importante relative. Elle servira aussi à déterminer quels risques seraient susceptibles d’être les plus atténués par la mise en œuvre de mesures d’adaptation.

Le commanditaire: Le Secrétariat du Conseil du Trésor

La question: Quels principaux risques posent les changements climatiques pour le Canada et le gouvernement fédéral, quelle est l’importance relative de chacun de ces risques et quels risques seraient susceptibles d’être les plus atténués par la mise en œuvre de mesures d’adaptation?

Demandez une présentation ou posez une question

Envoyer une demande
Fermer

Stade d’avancement de l’évaluation

Un atelier de deux jours, guidé par le comité d’experts sur la priorité à accorder aux risques posés par les changements climatiques, a été tenu les 22 et 23 octobre, à Montréal. Les participants à l’atelier se sont appuyés sur leur vaste éventail d’expertise scientifique pour explorer et relever les principaux risques que posent les changements climatiques pour le Canada. Les questions posées lors de l’atelier ont fait appel aux connaissances et aux éclairages des participants se rapportant aux risques posés par les changements climatiques, à l’adaptation aux risques posés par le climat ainsi qu’aux rôles et aux responsabilités connexes du gouvernement fédéral.

Le comité d’experts se réunira par voie de conférence téléphonique au mois de novembre afin d’élaborer le contenu du rapport. Le rapport devrait être publié en 2019.