À la rencontre d’un membre : Abdulmotaleb El Saddik, MACG

Les technologies des communications ont fait d’énormes progrès depuis l’avènement de l’ordinateur domestique, le téléphone de voiture volumineux et le télécopieur. De nouvelles technologies interactives, comme le téléphone intelligent et la vidéoconférence, permettent aux utilisateurs de demeurer branchés et de communiquer entre eux en temps réel, en sollicitant essentiellement la vue et l’ouïe. Mais ensuite? Et si nous pouvions y ajouter le sens du toucher?

M. Abdulmotaleb El Saddik, professeur et directeur du Multimedia Communications Research Laboratory (MCRLab) à l’Université d’Ottawa, est parmi ceux qui repoussent les limites sensorielles de la recherche dans le domaine.

Le plus jeune membre à être admis à l’Académie canadienne du génie, M. El Saddik est surtout connu pour son travail en haptique – mot d’origine grecque qui signifie « toucher ». Dans le cadre de ses recherches, M. El Saddik tente d’élargir la façon dont nous saisissons et transmettons l’information par l’entremise des technologies de communications pour y inclure la sensation du toucher.

« En incluant uniquement la vue et l’ouïe, la technologie est en train de plafonner en ce qui a trait aux applications multimédias, explique M. El Saddik. Le prochain grand jalon à atteindre est l’intégration du sens du toucher aux réseaux ».

Pour l’équipe de recherche que dirige M. El Saddik au MCRLab, l’haptique est le nouveau moyen de communication. Ces chercheurs explorent de nouvelles façons de reproduire et de transmettre la sensation physique du toucher humain par l’entremise d’Internet, souhaitant ainsi considérablement rehausser l’expérience de l’utilisateur dans une variété d’applications multimédias.

En apparence limité dans ses applications, le système de téléconférence haptique en temps réel de M. El Saddik, appelé HugMe, montre bien comment les efforts de M. El Saddik pourront servir. Basé sur les systèmes de communications habituels, qui transmettent de l’information audiovisuelle, ce nouveau système renforce les communications interpersonnelles en ajoutant à l’expérience la sensation du toucher.

Pour ce faire, les participants doivent porter une veste personnalisée, laquelle transmet la sensation du toucher par l’entremise de vibrations.

HugMe est manifestement une technologie novatrice qui offre la possibilité aux utilisateurs d’exprimer leur affection, leurs intentions ou leurs émotions, et ce, en temps réel.

Imaginez toutes les possibilités! Que ce soit en élargissant l’horizon de la réalité virtuelle ou en faisant des progrès considérables pouvant servir à des applications télémédicales. Ces concepts innovateurs n’offrent qu’un aperçu de ce qui nous attend.

M. El Saddik est un nouveau membre de l’Institut canadien des ingénieurs (ICI). Récemment, il est devenu le plus jeune membre canadien à avoir été admis au sein du Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE). M. El Saddik est aussi le premier Canadien dans le domaine de l’informatique à avoir reçu le prestigieux prix de recherche Wilhelm Bessel de la Fondation Alexander von Humboldt, en Allemagne.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

Expert en vedette : Max Blouw

Max Blouw est l’ancien recteur et vice-chancelier de l’Université Wilfrid Laurier. Il avait auparava...
détails