Quoi de neuf?

18 novembre 2010

Le Canada doit se doter d’une vision audacieuse pour pleinement comprendre ses ressources en biodiversité. Voilà une des constatations clés à laquelle sont arrivés 14 éminents experts rassemblés par le Conseil des académies canadiennes dans le but d’évaluer l’état et les tendances en taxonomie (la science qui découvre, distingue, classifie et documente les êtres vivants) au Canada. Leur rapport, lancé aujourd’hui, expose la réalité suivante : le fait de ne pas réussir à comprendre la biodiversité canadienne pourrait avoir d’importantes conséquences pour les écosystèmes, le potentiel d’innovation et la société.

« La taxonomie est le fondement même des sciences de la biodiversité dans la mesure où les avancées s’édifient sur la découverte et l’identification exacte des espèces, a affirmé Monsieur Lovejoy, président du comité d’experts. Le Canada peut être fier des contributions de calibre mondial qu’il a faites au fil des ans dans le domaine de la recherche taxonomique. Et même s’il existe toujours d’importantes lacunes dans le système canadien, le Canada a la possibilité devenir un chef de file à l’échelle internationale et d’aller de l’avant avec une initiative majeure en taxonomie. »

> Communiqué de presse

[Voir Toutes les Nouvelles]

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

Nouveau rapport du CAC sur les besoins de transport d’une population vieillissante

Les longues files d’attente, la mauvaise signalisation et les annonces confuses aux haut-parleurs peuvent êt...
détails