Melanie G. Wiber

Professeure, Département d’anthropologie, Université du Nouveau-Brunswick (Fredericton, NB)

Madame Melanie G. Wiber s’est jointe à l’Université du Nouveau-Brunswick en 1987, où elle est professeure titulaire d’anthropologie depuis 1995. Ses recherches portent sur l’anthropologie économique et juridique, la gestion des ressources naturelles, les pêches et les spécificités des sexes.

Madame Wiber est en voie de terminer un projet de six ans sur la gestion côtière intégrée avec l’alliance universités/communautés côtières pour la recherche (Coastal Community and University Research Alliance—CURA), financée par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Dans le cadre de ce projet, elle a collaboré avec une équipe d’organisations communautaires et servi au sein de l’équipe de gestion. En outre, Madame Wiber participe au Réseau canadien de recherche sur la pêche (Canadian Capture Fisheries Research Network), où elle travaille au projet 1.1 (les sciences sociales à l’appui de l’évaluation des besoins de connaissances en gestion des pêches). Madame Wiber a supervisé des étudiants de deuxième et troisième cycle financés dans le cadre des deux projets.

Madame Wiber a reçu plusieurs subventions de recherche nationales et internationales, y compris des subventions du CRSH pour des projets de recherche, des conférences et des ateliers, ainsi que des fonds de l’Institut Max Planck d’anthropologie sociale, et une subvention de chercheure invitée de l’Université Wageningen aux Pays-Bas. Elle a régulièrement été chercheure invitée à l’Institut Max Planck d’anthropologie sociale en Allemagne, où elle s’intéresse principalement au pluralisme juridique et aux études sur la propriété.

Ses publications récentes ont porté sur les nouvelles formes de droits de propriété dans les systèmes de gestion par quotas, la génétique, la propriété culturelle, la gestion communautaire des pêches et les les spécificités des sexes. L’Université du Nouveau-Brunswick lui a décerné deux prix d’excellence (en 1998 et en 2006) de même qu’un poste de professeure-chercheure (en 2003). Elle est membre du conseil d’administration de la Commission internationale sur le pluralisme juridique (1999 à aujourd’hui) et elle a pris à sa charge le secrétariat de la Commission (de 2001 à 2006). Elle est également rédactrice-en-chef du Journal of Legal Pluralism.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire