Kenneth Denman, FRSC

Professeur, École des sciences terrestres et océaniques et Scientifique principale du réseau expérimental sous-marin VENUS de l'Université de Victoria (Victoria, BC)

Ken Denman est professeur à l’École des sciences terrestres et océaniques de l’Université de Victoria, et chercheur scientifique principal du réseau de recherche VENUS (Victoria Experimental Network Under the Sea). Il a obtenu son doctorat en physique des océans à l’Université de la Colombie-Britannique en 1972. Jusqu’en décembre 2010, il a été scientifique principal à Pêches et Océans Canada (POC). Depuis 2000, il travaille au Centre canadien de la modélisation et de l'analyse climatique d’Environnement Canada. Ses recherches portent sur les interactions entre les écosystèmes marins, les cycles biogéochimiques et le changement climatique. Il cherche plus particulièrement actuellement à anticiper la réaction des écosystèmes marins à l’acidification des océans et s’intéresse à d’autres considérations associées au changement climatique, telles que l’application possible de mesures de géo-ingénierie, comme la fertilisation par le fer. Il a été auteur principal chargé de la coordination du chapitre 7 du rapport WG1 AR4 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) intitulé Couplings between changes in the climate system and biogeochemistry, ainsi que d’un chapitre du second rapport d’évaluation (1995) du GIEC, intitulé Marine biotic responses to environmental change and feedbacks to climate. Conjointement avec Al Gore, le GIEC a reçu le prix Nobel de la paix 2007 en reconnaissance de ses travaux sur le changements climatiques.

M. Denman a été élu membre de la Société royale du Canada en 1999. En 1988, il a reçu le Prix du président de la Société canadienne de météorologie et d’océanographie pour son travail de recherche. En 2006, on lui a décerné la médaille T.R. Parsons, qui souligne l’excellence dans les sciences océaniques, et il a reçu en 2007 le Prix Wooster de l’Organisation des sciences de la mer pour le Pacifique Nord (PICES) pour ses recherches interdisciplinaires sur l’océan Pacifique Nord. Il vient de terminer un mandat de six ans à titre de membre du Comité scientifique mixte pour le Programme mondial de recherches sur le climat (2001-2006) et a été membre de l’Équipe d’action sur le climat du premier ministre de la Colombie-Britannique (2007-2008). De 2001-2006, il a été membre des comités consultatifs scientifiques canadien et international de SOLAS.

.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire