Shelia A.M. McLean

Professeure émérite, Université de Glasgow (Glasgow, Écosse)

Sheila A. M. McLean a été la première personne à occuper la Chaire de droit et d’éthique en médecine de l’Association internationale du barreau à l’Université de Glasgow. Elle a été vice-présidente du Comité international de bioéthique de l’UNESCO et a travaillé comme consultante ou conseillère auprès de l’Organisation mondiale de la Santé, du Conseil de l’Europe, de l’UNESCO et d’un certain nombre d’États. Elle a été conseillère juridique auprès du Comité spécial de la Chambre des communes sur la science et la technologie et du Comité conjoint de la Chambre des Lords et de la Chambre des communes chargé d’examiner le projet de loi sur les tissus et embryons humains. Elle a occupé un certain nombre de postes hors du cadre universitaire, dont celui de présidente fondatrice de la Commission écossaise d’examen des affaires criminelles, et a présidé plusieurs comités gouvernementaux, comme le Comité d’examen des dispositions sur le consentement de la Loi sur la fécondation humaine et l’embryologie de 1990 (Royaume-Uni), le Comité d’examen indépendant du prélèvement et la rétention post mortem d’organes (Écosse), le Groupe de travail sur la responsabilité sans faute relative aux accidents médicaux (Écosse) et le Comité d’experts sur le diagnostic génétique préimplantatoire (Écosse). Elle a également été membre du groupe d’experts de la Société royale du Canada sur l’aide médicale à mourir et a été nommée Professeure invitée Brockington par l’Université Kingston (Ontario) en 2011.

Mme McLean a été élue Fellow de la Royal Society of Edinburgh, du Royal College of General Practitioners, du Royal College of Physicians (Édimbourg), de l’Institute of Biology, de l’Academy of Medical Sciences et de la Royal Society of Arts et a reçu des diplômes honorifiques de l’Université d’Édimbourg et de l’Université d’Abertay Dundee. Elle a agi comme principale examinatrice au sein d’importants organismes subventionnaires et organisations semblables du Royaume-Uni et d’ailleurs. Elle a publié de nombreux écrits dans le domaine du droit médical, a été membre des comités de rédaction de plusieurs revues spécialisées nationales et internationales et est régulièrement consultée par les médias sur des questions touchant le droit et l’éthique médicaux. En 2005, elle a été la première personne à recevoir le Prix d’excellence pour l’ensemble des réalisations lors de la cérémonie des Scottish Legal Awards. Son livre, Assisted Dying: Reflections on the Need for Law Reform, lui a valu en 2008 le prix Minty décerné par la Royal Society of Authors et la Royal Society of Medicine. Elle a publié 10 monographies et en a révisé 14 autres. Elle a pris une retraite anticipée en 2014, mais continue de publier et de faire de la recherche.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire