Arthur W. Frank, MSRC

Professeur émérite, Université de Calgary (retraité) (Calgary, Alb.)

Arthur W. Frank mène des recherches au croisement de l’éthique narrative, de la médecine narrative et de la thérapie narrative. Ses écrits portent sur les questions entourant le soi, les possibilités d’expérience du soi et les façons dont le soi peut connaître la souffrance. Il a abordé ces questions principalement par l’intermédiaire de l’étude de l’expérience de la maladie. Son enseignement universitaire était principalement axé sur la théorie sociologique et ses recherches se sont à différents moments appuyées sur la phénoménologie, l’analyse de la conversation et du discours et, plus récemment, ce qu’il appelle la socio-narratologie. Il s’intéresse de près aux histoires et aux récits en tant que bases à partir desquelles les individus appréhendent le monde, les personnes forment des groupes, les actions sont jugées morales ou éthiques et les relations conflictuelles se développent et peuvent se dénouer.

M. Frank a obtenu sa maîtrise en communications à l’Université de la Pennsylvanie et son doctorat en sociologie à l’Université Yale. Il a enseigné à l’Université de Calgary de 1975 jusqu’à sa retraite en 2013. Depuis, il est professeur II à l’Université spécialisée VID, en Norvège, et enseigne au Center for Narrative Practice, à Boston.

M. Frank est l’auteur des ouvrages At the Will of the Body (1991, nouvelle édition 2002), ses mémoires qui relatent sa propre expérience de maladies graves; The Wounded Storyteller: Body, Illness, and Ethics (1995, seconde édition 2013), The Renewal of Generosity: Illness, Medicine, and How to Live (2004); et Letting Stories Breathe: A Socio-narratology (2010). Ces livres ont été traduits en plusieurs langues. Il est l’auteur de nombreux articles d’érudition et a été pendant plusieurs années directeur de la critique de livres de la revue Health: an Interdisciplinary Journal. Parmi les postes qu’il occupe au sein de comités de rédaction, il est collaborateur à la rédaction de la publication Literature and Medicine.

Il a été chercheur invité en bioéthique à l’Université d’Otago, à Dunedin, en Nouvelle-Zélande. Il a aussi été professeur invité à l’Université de Sydney, à l’Université du Lancashire central, à l’Université Keio de Tokyo et à l’Université de Toronto.

M. Frank a reçu plusieurs distinctions, dont le prix de rédaction Natalie Davis Spingarn de la National Coalition for Cancer Survivorship (États-Unis), la médaille Abbyann Lynch en bioéthique de la Société royale du Canada et le Prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations de la Société canadienne de bioéthique. Il a été élu membre de la Société royale du Canada et Fellow du Hastings Center (États-Unis).

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire