Veronica Strong-Boag

Professeure, Études des femmes et des genres et études éducatives, directrice fondatrice du Centre d’études des femmes et des genres, Université de la Colombie-Britannique (Vancouver, BC)

Veronica Strong-Boag est une historienne qui enseigne en Études des femmes et des genres ainsi qu’en études éducatives à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle est également la directrice-fondatrice du Centre d’études des femmes et des genres de l’Université de la Colombie-Britannique.

Mme Strong-Boag a obtenu un doctorat en histoire du Canada à l’Université de Toronto et a été membre du corps professoral des universités Trent, Concordia et Simon Fraser. Elle a été présidente de la Société historique du Canada (1993-1994) et membre de divers comités de rédaction et autres conseils, dont ceux de BC Studies, d’Atlantis, de la Revue d’histoire urbaine, Le Travail/Labour, Documentation sur la recherche féministe, de même qu’à celui de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Elle a également écrit ou dirigé divers ouvrages, dont The Parliament of Women: The National Council of Women of Canada, 1893-1929 (1976), True Daughters of the North: A Research and Reference Bibliography on Canadian Women’s History (1980), A Woman with a Purpose: The Diaries of Elizabeth Smith (1980), The New Day Recalled: Lives of Girls and Women in English Canada, 1919-1929 (1988), British Columbia Reconsidered: Essays on Women (1992), Rethinking Canada: the Promise of Women’s History (1986, 1993, 1997, 2002) et Paddling Her Own Canoe: The Times and Texts of E. Pauline Johnson (Tekahionwake) (2002), qu’elle a cosigné avec Carole Gerson. Elle a récemment terminé trois ouvrages : Finding Families, Finding Ourselves: English Canada Confronts Adoptions from the 19th Century to the 1990s (2006), Children's Health in Historical Perspective (2006) avec Cheryl K. Warsh, et Fostering Nation? Canada Confronts its History of Childhood Disadvantage (2011).

Mme Strong-Boag a reçu la Bourse de recherche Jules-et-Gabrielle-Léger, de la Bourse Killam de recherche de niveau supérieur, le prix Raymond-Klibansky et le prix Sir John A. Macdonald tant pour Paddling Her Own Canoe que pour The New Day Recalled. Veronica Strong-Boag a été admise à la Société royale du Canada en 2001.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire