Kerstin Persson Waye

Professeure, Médecine du travail et de l’environnement, Université de Göteborg, (Suède)

Kerstin Persson Waye a une expérience en santé publique et en protection de l’environnement, notamment dans le domaine des bruits à basse fréquence. Elle a été professeure agrégée au Département d’acoustique de l’Université d’Aalborg, au Danemark, avant d’occuper son poste à l’Université de Göteborg, où elle se spécialise en recherche sur le bruit. Elle est membre du groupe de rédaction des Directives de l’Organisation mondiale de la santé relatives au bruit dans l’environnement pour la région de l’Europe, et elle dirige également une évaluation de l’UE sur la réaction humaine aux vibrations produites par les trains de marchandises. Plus précisément, ce dernier groupe étudie les répercussions sur le sommeil des bruits à basse fréquence générés par les trains de marchandises.

Mme Persson Waye poursuit des recherches subventionnées sur le bruit des éoliennes depuis 1995. Ses premières recherches incluaient des évaluations expérimentales des caractéristiques sonores plaisantes et déplaisantes du bruit des éoliennes, alors que ses recherches plus récentes ont servi à évaluer l’irritation associée au bruit des éoliennes en tenant compte des facteurs visuels, sociologiques et liés à l’attitude. Ses autres recherches portaient sur les bruits à basse fréquence dans l’environnement général et dans le milieu du travail et avaient pour but d’évaluer la prévalence des perturbations liées au bruit, les relations dose-réaction, la perturbation du sommeil et les incidences sur le rendement au travail.

Au cours de ses études de doctorat, Mme Persson Waye a été engagée par la Commission nationale suédoise de la santé et du bien-être pour réaliser une étude sur les bruits à basse fréquence, les infrasons, les vibrations et leurs effets sur la santé humaine. À titre de membre du réseau sur le bruit au travail, elle a de nouveau été approchée par la Commission nationale suédoise pour réaliser une étude sur le bruit au travail et sur ses effets sur les humains, laquelle a servi de base à un examen des Directives suédoises sur le bruit en milieu de travail. Elle a également rédigé le chapitre « Effects of low frequency noise and vibrations: Environmental and occupational perspectives » de l’ouvrage Encyclopedia of Environmental Health 2011.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire