Améliorer les médicaments pour enfants au Canada

En raison d’inquiétudes quant à leur vulnérabilité, les enfants ont été négligés dans le passé en ce qui concerne la recherche-développement de médicaments, notamment les essais cliniques. Pourtant, les enfants ont besoin de médicaments et en prennent. Des données montrent que, chaque année, environ la moitié des enfants canadiens prennent au moins un médicament sur ordonnance. Bien souvent, cela se fait en dérogation aux directives de l’étiquette (c.-à-d. que la prescription n’est pas conforme à l’utilisation homologuée) ou sans information adéquate sur les effets du médicament pour la population pédiatrique, ce qui peut se traduire par des risques inutiles d’effets nocifs chez les enfants qui ont besoin d’un médicament.

Conscient de l’importance de mettre au point des médicaments sûrs et efficaces conçus spécifiquement pour les enfants, le ministre de la Santé, au nom de Santé Canada, a demandé au Conseil des académies canadiennes d’effectuer une évaluation, fondée sur des données probantes et faisant autorité, sur l’état de la recherche et de la réglementation conduisant à l’approbation de médicaments pour les enfants, au Canada et à l’étranger. Le comité d’experts, présidé par le Dr  Stuart MacLeod, professeur de pédiatrie à la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, a examiné le contexte canadien actuel, l’utilisation des médicaments par les enfants, l’état des connaissances en pharmacologie clinique, ainsi que les leçons tirées de l’expérience d’autres pays.

Le rapport final met l’accent sur la mise au point éthique de médicaments sûrs et efficaces pour les enfants. Il décrit les lacunes actuelles de nos connaissances en ce qui concerne les liens entre la pharmacologie clinique, le développement de l’être humain et les recherches sur les médicaments pédiatriques. Le rapport fait aussi état des possibilités d’amélioration des connaissances en matière de médicaments pédiatriques sûrs et efficaces. Les travaux du comité d’experts ont permis de dégager des idées importantes sur lesquelles s’appuieront les décideurs canadiens qui examineront des politiques concernant la santé des enfants.

Principales constatations

Le comité a fait cinq constatations importantes qui répondent au mandat confié par Santé Canada :

  1. Les enfants prennent des médicaments, dont un grand nombre n’ont pas fait la preuve de leur innocuité et de leur efficacité pour l’usage auquel ils sont destinés.
  2. Les enfants réagissent aux médicaments différemment des adultes; les médicaments doivent donc faire l’objet d’études chez les enfants et être formulés pour les enfants.
  3. Il est toujours possible d’étudier les médicaments sur des enfants, et cela est dans leur meilleur intérêt.
  4. Aux États-Unis et dans l’Union européenne, la recherche sur des médicaments pédiatriques est encouragée, obligatoire et surveillée selon des modalités qui constituent des leçons utiles pour le Canada.
  5. La recherche sur les médicaments pédiatriques constitue un atout du Canada, mais elle doit être renforcée et bénéficier d’une capacité et d’infrastructures durables pour réaliser son plein potentiel.

Question

Quel est l’état actuel des connaissances en pharmacologie clinique, au Canada et à l’étranger, qui peuvent servir à la mise au point éthique de produits pharmaceutiques et biologiques sûrs et efficaces, déclarés comme traitements destinés aux nourrissons, aux enfants et aux adolescents?

Le rapport et les produits connexes

Le comité d’experts

Le comité d’experts sur les produits thérapeutiques pour les nourrissons, les enfants et les adolescents était présidé par le Dr Stuart MacLeod, professeur de pédiatrie à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. La page intitulée Le comité d’experts sur l’état des connaissances sur les produits thérapeutiques pour les nourrissons, les enfants et les adolescents donne la liste complète des membres du comité d’experts.

Renseignements

Andrew Taylor, directeur de programme, 613 567-5000, poste 263, ou andrew.taylor@scienceadvice.ca

Médias sociaux, prière de s’adresser à :

Samantha Rae Ayoub, Directrice des communications et des publications, au 613 567-5000, poste 256 ou au samantha.rae@scienceadvice.ca

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire