Assemblage requis : Compétences en STGM et productivité économique du Canada

Le Canada dispose d'une des mains-d'œuvre les plus qualifiées au monde. C'est d'ailleurs en grande partie grâce aux compétences et aux aptitudes de sa population que notre pays jouit d'un des niveaux de vie les plus élevés sur la planète. Maintenir et développer la force du Canada en la matière est crucial pour notre future prospérité. La rapidité des progrès technologiques, la complexité des questions sociales et de santé et le dynamisme des marchés mondiaux exigent de la main-d'œuvre canadienne qu'elle possède un ensemble approprié de compétences pour tirer parti des possibilités et faire face aux défis et aux innovations.

Afin d’obtenir la plus récente information sur le sujet, Emploi et Développement social Canada a demandé au Conseil des académies canadiennes d’évaluer l'état de préparation du Canada face aux besoins en compétences en sciences, technologies, génie et mathématiques (STGM) de demain.

Assemblage requis : Compétences en STGM et productivité économique au Canada couvre un vaste éventail de sujets, comme la relation entre les compétences en STGM et l'innovation, la productivité et la croissance; savoir si le Canada souffre d'une pénurie ou d'un excédent de diplômés en STGM; quelle pourrait être la future demande en compétences en STGM au Canada; les éléments à prendre en considération pour former une société dotée de solides compétences fondamentales en STGM; le rôle de l'éducation postsecondaire ou l'immigration et le marché mondial.

Le comité d'experts a cerné trois principaux types de compétences en STGM. Les compétences fondamentales, qui comprennent la capacité de raisonnement, les mathématiques, la résolution de problèmes et la culture technologique. Importantes quelles que soient le métier qui sera exercé, elles peuvent être acquises très jeune. Les compétences pratiques, qui s'appuient sur les compétences fondamentales et qui s'acquièrent par la formation en technologies et en sciences appliquées et par la formation professionnelle. Enfin, les compétences avancées, qui permettent de faire de la recherche fondamentale ou de la recherche appliquée, notamment pour le développement de nouvelles technologies.

Principales constatations

  • L'offre et la demande de compétences en STGM s'équilibrent à long terme à l'échelle nationale. Cependant, des efforts sont nécessaires pour améliorer la qualité et le niveau des compétences des Canadiens dans ces domaines
  • Les compétences en STGM sont nécessaires, mais pas suffisantes pour la croissance de l'innovation et de la productivité. Il faut aussi un assemblage de compétence. Leadership, créativité, faculté d’adaptation et esprit d’entreprise peuvent aider à maximiser l'impact des compétences en STGM.
  • Ce sont les résultats économiques à long terme qui importent. Se concentrer sur le développement de compétences en STGM extrêmement spécialisées pour répondre aux besoins à court terme du marché du travail aura peu d'effet sur les exigences en compétences à long terme.
  • Il n'est pas possible de déterminer avec certitude les compétences et les connaissances qui seront nécessaires aux métiers de demain.
  • Pour que le Canada puisse bâtir sa capacité et maximiser son potentiel d'innovation, les données probantes suggèrent d'intervenir tôt dans l'enfance afin de renforcer les compétences fondamentales.
  • Afin de garder ouvertes un ensemble d'options économiques, il est possible d'adopter des stratégies proactives à long terme, comme investir dans l'élaboration des compétences fondamentales en STGM tout en maintenant sa capacité à développer des compétences avancées dans ces mêmes domaines.
  • Le soutien aux populations sous-représentées dans les champs de STGM est important pour élargir l'apport en STGM au Canada.
  • Les compétences en STGM sont des compétences mondiales. L'émigration est plus que compensée par l'immigration. Globalement, il ne semble pas que le nombre d'individus qualifiés au Canada soit en baisse.

Question

Dans quelle mesure le Canada sera-t-il prêt à satisfaire aux exigences futures dans les domaines des sciences, des technologies, du génie et des mathématiques (STGM)?

Rapports et autres produits :

  • Assemblage requis : Compétences en STGM et productivité économique au Canada 
  • Sommaire
  • Appendice (en anglais seulement) 
  • Communiqué
  • Comité d'experts

    Le comité d’experts sur les besoins futurs en compétences en STGM était présidé par David Dodge, O.C., MSRC, conseiller supérieur, Bennett Jones LLP. Pour consulter la liste complète des membres du comité, visitez la page Comité d’experts sur les besoins futurs en compétences en STGM.. 

    Membres du comité d’experts sur les besoins futurs en compétences en STGM

    Médias sociaux, prière de s’adresser à :

    Samantha Rae Ayoub, Directrice des communications et des publications, au 613 567-5000, poste 256 ou au samantha.rae@scienceadvice.ca

    Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

    Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
    Préférence English  Français
    Information supplémentaire

     


     

    Définition des compétences en STGM
    Le Conseil des académies canadiennes a publié Assemblages requis : Compétences en STGM et productivité économique du Canada le 30 avril ...lire la suite...