L’état de la science et de la technologie au Canada, 2012

En 2010, le ministre de l’Industrie a demandé au Conseil des académies canadiennes d’évaluer l’état de la science et de la technologie au Canada.

L’état de la science et de la technologie au Canada, 2012 s’appuie sur le rapport inaugural du CAC publié en 2006, et en constitue une mise à jour et un prolongement. Cette nouvelle évaluation fournit une analyse exhaustive des disciplines scientifiques et des applications technologiques dans lesquelles le Canada fait bonne figure dans le monde. Il établit également les forces, les secteurs de spécialisation régionaux et les secteurs de recherche émergents dans le domaine de la S et T au Canada.

Pour produire ce rapport, le CAC a réuni un comité de 18 experts du Canada pour évaluer la question de façon approfondie. Le comité a entrepris une analyse exhaustive comprenant un examen détaillé du rythme de production et de l’influence des publications et des brevets canadiens, un sondage auprès de plus de 5 000 des chercheurs internationaux les plus fréquemment cités, un sondage des experts canadiens de la S et T et une analyse portant sur le personnel hautement qualifié et compétent.  

Le comité devait tenir compte de l’ensemble des disciplines de recherche, y compris les sciences humaines, les arts et les sciences sociales. Au terme de leur examen des données disponibles, le comité en est arrivé à un certain nombre de constatations, qui sont énumérées plus bas, et a conclu que la S et T canadienne se portait et se développait bien, que ce soit en ce qui a trait à la productivité ou à sa portée.

Voici les principales constatations du rapport :

Le Canada excelle particulièrement dans six secteurs de recherche : la médecine clinique, les études historiques, les technologies de l’information et de la communication (TIC), la physique et l’astronomie, la psychologie et les sciences cognitives, et les arts visuels et de la scène.

Comptant moins de 0,5 pour cent de la population mondiale, le Canada produit 4,1 pour cent des articles de recherche et près de 5 pour cent des articles les plus fréquemment cités dans le monde.

Selon un sondage mené auprès de plus de 5 000 des plus éminents scientifiques dans le monde, le milieu de la recherche scientifique canadienne se rangeait quatrième au monde, après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Le Canada fait partie d’un réseau international de collaboration scientifique et technologique qui réunit les pays les plus avancés dans le monde sur le plan scientifique. Le Canada attire aussi les chercheurs de qualité de l’étranger, de telle sorte qu’au cours de la dernière décennie, le solde migratoire de la population scientifique au Canada a été positif.

L’Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et l’Alberta sont les chefs de file de la S et T au Canada, comptant ensemble pour 97 pour cent de la production canadienne totale d’articles de recherche. Ces provinces présentent également les meilleurs indicateurs relatifs à la production de brevets et le plus grand nombre d’étudiants au doctorat par habitant, comptant plus de 90 pour cent de tous les nouveaux titulaires de doctorats au Canada en 2009.

Plusieurs domaines de spécialisation ont été relevés dans d’autres provinces, tels que : l’agriculture, les pêches et la foresterie à l’Île-du-Prince-Édouard et au Manitoba; les études historiques au Nouveau-Brunswick; la biologie en Saskatchewan; et les sciences de la Terre et de l’environnement à Terre-Neuve-et-Labrador et en Nouvelle-Écosse.


Ce ne sont là que certaines des nombreuses observations qui sont présentées dans le rapport du comité d’experts.

  

Dr Eliot Phillipson (à gauche) en compagnie de la présidente du Conseil des académies canadiennes, Elizabeth Dowdeswell (à droite), le 27 septembre 2012.

Question

Quel est l’état actuel de la science et de la technologie au Canada?

Rapport et produits connexes :

Comité d’experts

Le comité d’experts sur l’état de la science et de la technologie au Canada était présidé par le Dr Eliot A. Phillipson, professeur émérite de médecine Sir John and Lady Eaton   à l’Université de Toronto et ancien président et directeur général de la Fondation canadienne pour l’innovation. Pour la liste complète des membres du comité, rendez-vous à la page Le comité d’experts sur l’état de la science et de la technologie au Canada.

Plusieurs des membres du comité d'experts sur l'état de la science et de la technologie au Canada, lors de leur deuxième réunion, à Toronto, Ontario

Vidéo

Pour plus de renseignements, ou pour les médias sociaux, veuillez communiquer avec :

Samantha Rae Ayoub, directrice des communications et des publications, au 613 567-5000 poste 256 ou samantha.rae@scienceadvice.ca

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire