Incidences de l’innovation : mesure et évaluation

On comprend et on admet généralement que l’innovation est cruciale pour la compétitivité économique et le progrès social. Pour veiller à ce que les investissements dans l’innovation soient les plus efficaces possible et demeurent une priorité dans un contexte de mesures publiques d’austérité, il est essentiel que les décideurs disposent des estimations les plus fiables des incidences de ces investissements. Afin de se préparer pour les défis et les occasions qui vont se présenter, le ministère de la Recherche et de l’Innovation de l’Ontario a demandé au Conseil des académies canadiennes (CAC) d’évaluer les pratiques exemplaires qui pourraient s’appliquer dans le contexte ontarien en ce qui concerne la mesure des effets socio-économiques des dépenses gouvernementales en recherche et innovation.

Pour mener cette évaluation, le CAC a mis sur pied un comité de 13 experts canadiens et étrangers œuvrant dans divers domaines. Esko Aho, agrégé supérieur de l’Université Harvard, associé consultatif de la société Nokia et ancien premier ministre de la Finlande, a présidé ce comité.

Le comité a rédigé un rapport faisant autorité, qui catalogue les investissements ontariens dans l’innovation, présente un examen approfondi des publications sur les méthodes de mesure et explore les meilleures pratiques en ce qui concerne les études d’impact.

Ce rapport contient :

un nouveau cadre conceptuel utile pour comprendre la mesure des retombées des programmes d’innovation et l’évaluation de l’écosystème de l’innovation;

un catalogue des investissements ontariens dans l’innovation;

un examen approfondi des publications savantes et des politiques publiques en matière de méthodes de mesure à la fine pointe;

un aperçu des meilleures pratiques dans le monde en ce qui concerne les études d’impact socio-économique de l’innovation.

La question

Comment peut-on mesurer les résultats et répercussions réels et potentiels des investissements du gouvernement de l’Ontario dans l’innovation et les activités scientifiques – y compris, mais sans s’y limiter, les effets sur le PIB de l’Ontario, la production et la transmission de connaissances, la création de nouvelles entreprises, de même que sur l’accès à des capitaux d’amorçage, de développement et de croissance?

Les sous-questions :

  • Est-il faisable de bâtir, à la lumière d’un examen rigoureux des études actuelles et de l’identification des méthodes d’évaluation les mieux adaptées, un modèle qui permette de quantifier le rendement des investissements en innovation du gouvernement de l’Ontario sur le plan des incidences socio-économiques, dont les extrants, l’emploi, l’impôt, les nouvelles initiatives, le développement de l’esprit d’entreprise et les conséquences sociales?
  • Comment définir et évaluer le rendement (incidences socio-économiques) sur les investissements en innovation du gouvernement de l’Ontario?
    Quelles méthodes ont été retenues dans d’autres territoires pour évaluer et quantifier le rendement réel et potentiel des investissements en innovation?
    Comment peut-on appliquer ces méthodes en Ontario?
  • Quels domaines font la force de l’Ontario en matière d’innovation et de soutien à l’innovation?

Documents

Le comité d’experts

Le comité d’experts sur les incidences socio-économiques des investissements dans l’innovation a été présidé par M. Esko Aho, agrégé supérieur de l’Université Harvard, associé consultatif de la société Nokia et ancien premier ministre de la Finlande. Pour obtenir la liste des membres du comité, voir la page intitulée Le comité d’experts sur les incidences socio-économiques des investissements dans l’innovation.

Membres du comité d'experts sur les incidences socio-économiques des investissements dans l’innovation en compagnie de membres du personnel du CAC

Pour de plus amples informations :

Samantha Rae Ayoub, Directrice des communications et des publications, au 613 567-5000, poste 256 ou au samantha.rae@scienceadvice.ca

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire