Laurie Hing Man Chan

Professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en toxicologie et santé environnementale; Directeur, Centre de recherche avancée en génomique environnementale, Université d’Ottawa (Ottawa, Ont.)

Laurie Chan est professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada (Niveau 1) en toxicologie et santé environnementale à l’Université d’Ottawa. Il est également directeur du Centre de recherche avancée en génomique environnementale (CRAGE). Il a été titulaire de la Chaire Donald Rix du Leadership de la C.-B. en santé environnementale autochtone et professeur à l’École des sciences de la santé de l’Université du nord de la Colombie-Britannique de 2006 à 2011. Le professeur Chan a occupé une des six Chaires de recherche nordique du CRSNG de 2002 à 2006 à l’Université McGill.

Il mène ses recherches en toxicologie environnementale et alimentaire autant à partir du laboratoire, où il met au point de nouvelles techniques d’analyse des contaminants, que directement au sein des collectivités, où il étudie les risques et les avantages des aliments traditionnels et l’incidence du changement environnemental sur la sécurité alimentaire. Ses recherches sont soutenues par le CRSNG, les IRSC et divers ministères. M. Chan a participé à la rédaction du deuxième Énoncé de politique sur l’éthique de la recherche avec des êtres humains des trois Conseils ainsi que des Lignes directrices des IRSC pour la recherche en santé chez les peuples autochtones. Il est le chercheur principal de deux projets nationaux sur la sécurité alimentaire et la santé environnementale des Premières nations et des Inuits.

M. Chan a de plus conseillé des gouvernements et des organismes canadiens et étrangers ainsi que de nombreuses collectivités autochtones sur des questions liées à la santé environnementale. En 2008, le professeur Chan a été élu membre par le programme Leopold de l’Université Stanford pour son leadership et il a été membre d’un comité d’experts de l’Organisation mondiale de la Santé sur les avantages et les risques de la consommation de poisson en 2010. Il a publié plus de 140 articles scientifiques et a supervisé plus de 40 étudiants aux études supérieures.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire