Possibilités d'emploi

Si vous faites preuve d’une grande motivation et d’enthousiasme, le Conseil des académies canadiennes vous invite à envisager de faire partie de son équipe professionnelle. Les employés du CAC incarnent ses deux valeurs principales que sont l’excellence et le travail en équipe. Ils sont heureux d’appartenir à une petite équipe dynamique, dont tous les membres collaborent dans un milieu en évolution rapide, plein de défis et très instructif. Une gamme d’avantages sociaux complète et concurrentielle contribue à faire du CAC un employeur de choix.

Possibilités d'emploi

Directeur/directrice des communications

Pour poser votre candidature pour ce poste, veuillez envoyer votre CV et une lettre d’accompagnement à l’adresse careers@scienceadvice.ca avant le 5 novembre 2018. La lettre d’accompagnement doit répondre en 1 000 mots ou moins aux questions suivantes :

1. En quoi votre formation et votre expérience de travail vous ont-elles préparé(e) à exercer la fonction de directeur/directrice des communications au CAC?
2. Quelles tendances avez-vous remarquées dans le domaine des communications en général, et plus particulièrement dans celui des communications liées aux sciences et aux politiques publiques? Comment le CAC pourrait-il tirer parti de ces tendances et développements récents?
3. Sachant que le CAC oeuvre à la réalisation d’évaluations fondées sur des données probantes sur des sujets importants liés aux politiques publiques, en quoi, à votre avis, la communication de ce type de connaissance scientifique diffère-t-elle de la communication d’autres types d’informations ou de connaissances?

La lettre d’accompagnement doit répondre en 1 000 mots ou moins aux questions suivantes :
1. En quoi votre formation et votre expérience de travail vous ont-elles préparé(e) à exercer la fonction de directeur/directrice des communications au CAC?
2. Quelles tendances avez-vous remarquées dans le domaine des communications en général, et plus particulièrement dans celui des communications liées aux sciences et aux politiques publiques? Comment le CAC pourrait-il tirer parti de ces tendances et développements récents?
3. Sachant que le CAC oeuvre à la réalisation d’évaluations fondées sur des données probantes sur des sujets importants liés aux politiques publiques, en quoi, à votre avis, la communication de ce type de connaissance scientifique diffère-t-elle de la communication d’autres types d’informations ou de connaissances?

 

Le programme de stages

    
Stagiaires du CAC, 2012-2013

Le programme de stages

Le CAC offre à des étudiants diplômés de tous niveaux, ainsi qu’à des boursiers de recherches postdoctorales, la possibilité d’acquérir une expérience pertinente dans le domaine des politiques scientifiques et technologiques grâce à son programme de stages. Les candidats choisis ont la chance de travailler à la jonction du monde scientifique et de la société, et de découvrir par la même occasion s’ils ont la passion pour ce type de travail. Ils peuvent également nouer au-delà du monde universitaire des relations qui pourront leur être très utiles dans l’avenir.

** Nous n’acceptons pas les demandes pour notre programme de stage en ce moment. Vous pouvez vous inscrire à notre liste d’envoi ou suivez-nous sur Twitter (@scienceadvice) afin d’obtenir des mises à jour au sujet de ce programme.**

J’ai vécu une expérience de stage fantastique, menant des recherches avec l’équipe du CAC et travaillant avec des experts d’ici et de l’étranger sur ces questions de politiques publiques scientifiques pertinentes au Canada. Je ne savais pas précisément ce que sont les « politiques scientifiques » avant d’entreprendre ce stage. Mon travail m’appartenait entièrement et j’ai eu accès à plusieurs occasions de perfectionnement professionnel. Par ailleurs, le milieu de travail et mes collègues étaient très agréables. Les gens que j’ai rencontrés et les compétences que j’ai développées m’ont permis d’obtenir mon poste actuel au sein du Réseau des sciences et de l’innovation (Science & Innovation Network) du ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth.
-Aatif Baskanderi, agent aux sciences, à l’innovation et à l’énergie au Consulat général de la Grande-Bretagne, Calgary (Alb.) 

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

La sécurité alimentaire dans le Nord du Canada

Il est bien connu que dans le Nord du Canada, l’insécurité alimentaire constitue un problème ...
détails