26 février 2013

L’agriculture canadienne peut entrevoir de grandes possibilités, mais elle fait aussi face à des risques et des éléments d’incertitude en lien avec l’eau. Un comité d’experts constitué par le Conseil des académies canadiennes est arrivé à la conclusion que les ressources hydriques et terrestres du Canada pourraient être gérées de manière plus durable en élaborant des politiques avant-gardistes et des stratégies efficaces de gestion des terres et de l’eau, en adoptant des mécanismes de gouvernance effective et en exploitant les avancées technologiques.

L’agriculture fait une contribution importante à la prospérité et au bien-être du Canada. En 2011, la production agricole primaire a engendré à elle seule des revenus agricoles bruts de 51,1 milliards de dollars. Elle joue aussi un rôle vital dans le secteur alimentaire, dont l’activité économique est évaluée à près de 100 milliards de dollars annuellement et représente environ 1 emploi sur 7,5 au pays. La demande d’aliments augmente parallèlement à l’accroissement de la population mondiale. La hausse des revenus suscite un déplacement des tendances mondiales de la consommation alimentaire vers des formes de production agricole ayant une plus grande valeur. Il y a aussi une demande accrue pour les produits agricoles non alimentaires tels que les biocarburants et les fibres naturelles.

[Voir Toutes les Nouvelles]

Rivaliser dans une économie mondiale axée sur l’innovation : L’état de la R-D au CanadaLe comité d'experts sur l’état de la science et de la technologie et de la recherche-développement industrielle au Canada
Favoriser la mobilité des aînés canadiensLe comité d'experts sur les besoins de transport d’une population vieillissante
La valeur du transport maritime commercial pour le CanadaLe comité d'experts sur la valeur sociale et économique du transport maritime commercial pour le Canada
Politique scientifique : Considérations pour les gouvernements infranationauxRapport d'atelier
Mettre à profit les forces du Canada en médecine régénérativeRapport d'atelier

Conseil des académies canadiennes

Fondé en 2005, le Conseil des académies canadiennes (CAC) est un organisme indépendant à but non lucratif.

Le CAC soutient des évaluations scientifiques indépendantes, effectuées par des experts, qui alimentent l'élaboration de politiques publiques au Canada.

Les évaluations sont menées par des comités pluridisciplinaires indépendants formés d'experts canadiens et étrangers. Ces distingués experts participent bénévolement aux travaux des comités mis sur pied par le CAC. Plusieurs d'entre eux sont membres des académies du CAC. Académies membres. [[Pour en savoir plus...]]

Les rapports d'évaluation du CAC sont publiés et accessibles au public sans frais en français et en anglais sur le site Web du CAC, ainsi que sur les sites Scribd et Google Books.



 

Télécharger les rapports les plus récents :

   

Vous désirez soumettre une question en vue d’une évaluation, veuillez consulter la page Renseignements pour les commanditaires.


Suivez-nous sur :

     

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

Expert en vedette : Max Blouw

Max Blouw est l’ancien recteur et vice-chancelier de l’Université Wilfrid Laurier. Il avait auparava...
détails
Académies membres